Actualités,  Blog,  Questions d'écriture

Auto-edition #2 : la couverture

Bonjour à tous, aujourd’hui je vous parle de … la couverture de mon futur recueil 🙂 réalisée par Patrick Fontaine.

Un peu de patience avant de pouvoir l’admirer, tout d’abord je vous explique comment j’ai procédé. Ça va allez vite : j’ai fait appel à un illustrateur.

Étape 1 : illustrateur ou graphiste, quelle différence ?

En gros, un graphiste va créer une couverture à partir de photo-montage, mise en page, police de caractère, design, etc. Et un illustrateur va dessiner avec ses crayons (ou plus probablement sa tablette) un dessin pour votre couverture. Globalement le prix d’un graphiste est moins élevé que celui d’un illustrateur[1]je ne donnerai pas le prix ici pour ma couverture car il dépend de chaque projet et il faut demander un devis. Pour ma part, aucun porte-folio de graphiste ne m’a réellement emballée, du coup j’ai décidé de faire appel à un illustrateur.

Étape 2 : comment on trouve un illustrateur ?

Il y a en réalité plein de méthodes : rechercher sur qwant ou duck duck go[2]depuis le temps vous aurez compris que j’évite Google ici, aller sur des sites de type Fiverr où des illustrateurs proposent leurs services. J’ai fait plus simple : j’ai contacté la communauté d’auteurices dans laquelle je gravite sur Twitter pour me renseigner. On m’a conseillé plein de monde, j’ai été voir les porte-folio sur les sites internet et j’en ai trouvé un dont j’aimais beaucoup le travail. Je vous présente donc Patrick Fontaine.

Étape 3 : comment ça se passe ?

Je ne vous parle ici que de mon expérience avec Patrick, aucune idée si les autres illustrateurices travaillent de la même façon. Nous avons commencé par nous rencontrer en visio pour que je lui explique de quoi parlait mon recueil et l’esprit de ce que je voulais pour la couverture. Je n’avais pas d’idée préconçue, si ce n’est que :

  • je voulais que soit représentée la relation humain/machine
  • je ne voulais pas quelque chose de trash ou glauque comme on voit souvent sur les couvertures de science-fiction.

Je lui ai également envoyé le texte. À partir de là, Patrick m’a envoyé quelques croquis et il y en a un qui m’a vraiment beaucoup plus (en fait deux mais l’autre j’en reparlerais…) et il a donc commencé à travailler sur cette base. Pour les détails, je sais qu’il prévoit un article pour expliquer son travail, je vous mettrai le lien ici. À chaque étape, croquis, aplats de couleurs, ajout de la 4ème de couverture,etc, il m’a demandé mon avis, mais franchement je n’ai pas eu grand chose à redire.

Et donc : la couverture.

Et pour finir voilà le résultat 🙂

Et j’en suis très contente !!! Merci encore à Patrick pour son travail.

Ma conclusion sur cette collaboration est que si je refait un livre, je ferai de nouveau appel à un/une illustrateurice. Oui c’est un budget, mais que je choisirai encore de dépenser, pour deux raisons : tout d’abord je suis complètement incapable de réaliser moi-même une couverture. J’ai essayé des trucs, mais vraiment ce n’est pas mon créneau, même si on ne parle pas d’illustration (parce que là ma fille de 5 ans ne va pas tarder à me dépasser), rien qu’en graphisme c’est pas mon truc. Ensuite, je considère que, puisque j’ai décidé d’auto-éditer mon livre, je veux que le travail éditorial soit bien fait, et ça comprend la couverture.

Petit aparté sur le prix : je ne le donne pas ici, car le devis dépend de chaque projet et je ne veux pas créer de fausse concurrence. Pour moi, le prix annoncé est le salaire du travail fourni et ce n’est pas à moi d’en juger. Après je suis prête à le payer ou pas, mais je ne le négocie pas. J’avoue en avoir un peu marre de ce monde de concurrence sans limite, dans lequel, en général, les artistes ne sont pas assez rémunérés, et pas que eux. Donc voilà, chacun fait un travail différent, et demande le salaire qu’il juge correct. Point.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager, ça me fait connaître mais en l’occurrence ça permet aussi de diffuser le travail de Patrick Fontaine. La semaine prochaine, je vous parle des corrections, pour ne pas louper la sortie de ce passionnant article, vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux : sur Twitter (@MlleEllute) ou Framasphère (mlleellute@framasphere.org) ou vous abonner aux flux RSS.

References[+]

Partagez

Un commentaire

  • anne

    tu as un cousin qui dessine pas mal (il est plutot orienté animation et 3D mais bon…).ça peut aussi l interesser?il n est pas cénariste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.